Laboratoires Majorelle

Contraception

La pilule, c’est une plaquette de 21 ou 28 comprimés. Elle doit être prescrite par un médecin ou une sage-femme car il existe des contre-indications formelles.

La pilule est un moyen simple et efficace pour éviter une grossesse non désirée, mais pour cela il ne faut pas oublier de la prendre correctement.

La pilule oestroprogestative (ou combinée) associe 2 hormones : un œstrogène et un progestatif qui peuvent changer selon la marque de pilule. La plupart du temps, quand on parle de « la pilule », c’est de la pilule oestroprogestative qu’il s’agit, car c’est la plus utilisée ! Il existe un autre type de pilule : la pilule progestative (ou microdosée) qui contient seulement une hormone et se prend en continu (pendant 28 jours et sans arrêt). Elle est réservée le plus souvent à « l’après-bébé », aux femmes qui ne peuvent pas prendre ou qui ne supportent pas les oestrogènes.

Aujourd’hui, les pilules oestroprogestatives sont minidosées, c’est-à-dire qu’elles contiennent de moins en moins d’hormones tout en restant aussi efficaces.

Il existe différentes générations de pilules oestroprogestatives commercialisées. Ce qui détermine la génération, c’est le type du progestatif contenu dans la pilule (cf. tableau ci-dessous). Le terme de « génération » fait référence aux évolutions successives de la composition des contraceptifs oraux.

La pilule, c'est quoi ?

Important : Les effets secondaires et les risques pour la santé varient en fonction des générations de la pilule. Pour plus d’information, lire le Communiqué de l’ANSM sur son site.

N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Attention : La pilule ne protège pas contre les Infections Sexuellement Transmissibles (IST). Seul le préservatif protège des IST. Il faut continuer à faire attention même si l’on prend la pilule. En cas de rapports sexuels, il est conseillé de combiner le préservatif avec la pilule afin d’éviter d’être contaminée par ces maladies qui peuvent être graves (Sida/VIH, etc.). Le préservatif est aussi un moyen de contraception avec une efficacité variable (risque de déchirement, utilisation incorrecte, etc.)

 

Les plus de la pilule

 

La pilule est une méthode simple (un comprimé par jour) et peu contraignante (ne gêne pas la spontanéité des rapports sexuels, …).

La pilule a montré son efficacité depuis de nombreuses années, à condition qu’elle soit prise correctement et sans oubli. En matière de contraception orale, les échecs sont le plus souvent dus à de mauvaises utilisations et en particulier à des problèmes d’oubli.

Ses effets secondaires et sa tolérance sont aujourd’hui bien connus.

Ses effets contraceptifs sont complètement réversibles, ce qui veut dire que dès qu’on l’arrête, ils disparaissent et on retrouve normalement la même fertilité qu’avant.

Elle protège dès le 1er jour de la première prise, à condition qu’elle soit débutée le 1er jour des règles.

*Sources : ANAES, Recommandations pour la pratique clinique, Stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme, Décembre 2004.

 

Les pilules des Laboratoires Majorelle

 

Les Laboratoires Majorelle mettent à disposition des patientes deux types de pilules. Des pilules avec une présentation sous forme de plaquettes de 21 j ou de plaquettes de 28j dites pilules en schéma continu.

Qu’est-ce que la pilule oestroprogestative en schéma continu ?

C’est une plaquette de 28 comprimés qui possède plusieurs comprimés sans hormones en fin de plaquette appelés “comprimés inactifs”. Ces derniers sont souvent d’une couleur différente et leur nombre varie entre 2, 4 et 7 comprimés. La pilule en schéma continu se prend en continu sur 28 jours : 1 comprimé par jour à la même heure.

NB : La prise quotidienne sur 28 jours est faite pour diminuer le risque d’oubli de pilule. Enchaîner les plaquettes sans interruption évite de penser au jour de reprise de la plaquette suivante et cela diminue les oublis de prise de pilule.

Une enquête** a montré que 42% des oublis ont lieu à la reprise de la plaquette après l’arrêt de 7 jours en cas d’utilisation d’une pilule classique (plaquette de 21 comprimés avec 7 jours d’intervalle libre en fin de plaquette).

Le mode de vie moderne (activités diverses et multiples, voyages, déplacements professionnels, etc.) peut contribuer à augmenter des oublis de pilule, et par conséquent des grossesses non désirées.

La pilule en schéma continu prise sur 28 jours permet d’éviter des oublis et apporte une aide grâce à sa prise sur 28 jours.

Le schéma continu permet notamment de diminuer les oublis qui surviennent au moment de la reprise d’une nouvelle plaquette après les 7 jours d’arrêt, c’est-à-dire ceux qui sont les plus à risques en termes de grossesse non désirée.

Prendre une pilule tous les jours à la même heure, sans avoir à se poser la question de la date de début d’une nouvelle plaquette, c’est aussi plus simple !

Comme pour toute pilule contraceptive, la pilule en schéma continu doit être prescrite par un médecin ou une sage-femme.

N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

 

**Aubeny E. et al. Oral contraception : patterns of non compliance. The Coraliance study.. Les XXèmes Journées de gynécologie de Nice et de la Côte d’Azur 13-15 juin 2002. Abstract.

Document d'aide à la prescription

Informations importantes sur les contraceptifs hormonaux combinés et les risques de caillots sanguins

La contraception
ENG