Reprendre
le contrôle

Dites stop aux fuites !

Je suis intéressé(e)

Reprendre le contrôle

Dites STOP aux fuites !

1. Vessie
2. Utérus
3. Colon réctal

En quelques mots

L’incontinence urinaire est le terme utilisé pour désigner les pertes involontaires et incontrôlables d’urine. Une femme incontinente est obligée de se lever la nuit, urine plus de 8 fois par jour, ne parvient pas à satisfaire sa soif et est incapable de se retenir.

Il existe plusieurs causes comme notamment plusieurs grossesses, la ménopause, le surpoids.

Les conséquences sont lourdes : bouleversements à la fois des activités et de la vie sociale mais aussi répercussions sur la sexualité et sur la vie de couple, entraînant chez la femme un isolement et une perte de confiance.

C’est le périnée qui joue un rôle majeur puisqu’il permet de soutenir un ensemble d’organes génitaux, notamment la vessie et d’assurer la retenue ou non de la miction. Avec le temps et les modifications du corps, le périnée est mis à rude épreuve et s’affaiblit fortement ce qui a pour conséquences d’entraîner des pertes d’urine incontrôlables chez la femme.

Les 3 types d'incontinence

Les fuites à l'effort

C'est la forme la plus fréquente et concerne 50% des femmes incontinentes. Le problème est mécanique : une augmentation de la pression abdominale suffit à déclencher des fuites urinaires. Les muscles du périnée déjà affaiblis ne pouvant plus garantir la retenue de la miction, un simple éclat de rire, un éternuement, une toux ou la pratique d’une activité sportive peuvent provoquer la fuite.

Les fuites par impériosité

Elles concernent 20% des femmes incontinentes et se manifestent par des envies pressantes impossible à réprimer et survenant de manière intempestive.

L'incontinence mixte

L’incontinence dite « mixte » est la combinaison des fuites à l’effort et par impériosité et concerne 30% des femmes incontinentes. Elle se révèle être particulièrement handicapante au quotidien.

La solution KEAT

www.keat.fr

Spécialement conçu pour traiter l’incontinence urinaire féminine à domicile, KEAT® est un dispositif médical qui permet de réaliser des exercices musculaires pour tonifier le périnée en toute intimité. Simple d’utilisation, autonome et discret, KEAT® alterne contractions et décontractions pour renforcer les muscles du plancher pelvien. Deux à trois séances par semaine pendant deux mois permettent de reprendre le contrôle sur ses fuites et d’agir en toute liberté.

Briser ce cercle vicieux, retrouver confiance en soi et qualité de vie est possible. Les femmes doivent oser en parler à leur gynécologue, sage-femme ou médecin généraliste.

FAQ

Je souffre de fuites urinaires et souhaiterai réaliser le traitement par électrostimulation à domicile. Comment me procurer la sonde KEAT ?

Keat est délivré sur prescription médicale. Demandez l’avis de votre gynécologue ou médecin généraliste. Keat est disponible en pharmacie ou sur le site internet de Sphère santé, spécialiste des troubles urinaires : www.sphere-sante.com. Sphère santé est un site agréé par la sécurité sociale qui délivre à domicile le dispositif médical KEAT sans dépassement d’honoraire. Pour tout autre renseignement : 01.61.30.15.94.

Je n’arrive pas à démarrer la sonde KEAT

Une prise en main rapide est collée à l’intérieur du boîtier en plus de la notice fournie. Si malgré ces informations, des difficultés persistent, un numéro vert est mis à disposition pour tout renseignement et toute aide à l’utilisation : 0 800 892 929.

Combien de fois par jour dois-je faire une séance avec KEAT ?

La durée du traitement ainsi que le nombre de séances hebdomadaires sont déterminées par le prescripteur. Demandez l’avis de votre gynécologue ou médecin généraliste. En général, il est recommandé d’effectuer un traitement d’une durée de deux mois, à raison de 2 à 3 séances par semaine (chaque séance durant entre 17 minutes et 25 minutes selon le programme sélectionné).

Je rencontre des difficultés lors de l’insertion de la sonde KEAT dans le vagin

L’utilisation d’un gel lubrifiant peut faciliter le placement de la sonde dans le vagin, ainsi qu’une bonne conduction du courant pour une stimulation de qualité. Il est recommandé d’utiliser un gel élaboré à base d’eau (aqueux), non gras, transparent et non irritant. Le gel utilisé doit être conçu pour convenir aux procédures d’électrothérapie. Cette compatibilité doit être vérifiée sur la notice du gel utilisé. L’utilisation de vaseline ou de tout autre produit gras n’est pas recommandée.

A la fin de ma séance, que dois-je faire ?

Un nettoyage soigneux de la sonde à l’eau avec un savon doux est recommandé après chaque utilisation. Il est possible d’utiliser une brosse de type brosse à ongle. La sonde doit ensuite être correctement rincée et essuyée soigneusement avec un linge propre et sec avant d’être renfermée à l’intérieur de son boîtier jusqu’à la prochaine utilisation.